« Un lâcher d'ours: une provocation supplémentaire selon la FNSEA | Accueil | Ours, loups … les hochets des écolos ! »

27/05/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Baudouin

Une belle scéance de cirage de pompes !

http://www.buvettedesalpages.be/2011/05/frederic-nihous-cire-les-pompes-de-nicolas.html

motonton

Je l'ai lu, un simple ramassis de dénigrements mals argumentés.

Un exemple:

"La Buvette : Disons plutôt “. Toutes les études d’opinion le montrent, malgré la désinformation menée par les opposants. Les 6.800 soutiens qu’ils revendiquent représentent moins de 2% des Pyrénéens consultés en 2011 sur le lâcher d’une ourse en Béarn. Les dernières manifestations des opposants ne regroupaient que plus ou moins de 200 personnes, toujours les mêmes, éleveurs et chasseurs, le « vivier » de certains politiciens locaux."

"Quand on sait ce qu' a donné la consultation a savoir : Rappel des faits : en juillet 2010, Chantal Jouanno alors secrétaire d'État à l'Environnement annonçait à Toulouse que l'ourse Franska, tuée accidentellement en 2007 près de Lourdes, serait remplacée. Cet hiver, l'État a organisé une consultation dans les Pyrénées : 25 442 observations ont été faites, dont 13 000 jugées recevables par le ministère de l'Écologie."

On constate que le clan du oui n'est pas majoritaire, qu'il ne représente - lui aussi que 2% des Pyrénéns consultés. Cela permet a notre BDM de brocarder M. Nihous sur une base d'arguments bidons.

Bien à l'image de l'auteur.

joli coeur

est ce que quelqu'un connaît le résultat de cette consultation publique ?

merci

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.